Le CNRS
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil In2p3Accueil In2p3

Rechercher :

Rechercher :

  Accueil > Vie de la recherche > Actualités

Année en cours

Archives

Toutes les actualités

 

Nouvelle scientifique

Le rôle de la quasi-fission dans la synthèse des nouveaux éléments super-lourds (09 février 2018)

Au cours d’une expérience réalisée auprès de l’accélérateur de l’Australian National University (ANU Canberra, Australie), une collaboration franco-australienne impliquant le GANIL1, l'IPNO2, l'IRFU/DPhN et l'ANU a pour la première fois identifié en numéro atomique Z jusqu’au plutonium (Z=94), et en masse A les fragments créés dans des réactions de quasi-fission3. Ces résultats ont donné lieu à une publication dans la revue Physical Review Letters

iconeEn savoir plus

filet

Nouvelle scientifique

Un nouveau pas en hadronthérapie (09 février 2018)

Des travaux dirigés par une équipe du laboratoire Imagerie et modélisation pour la neurobiologie et la cancérologie (IMNC, CNRS/Université Paris-Sud) ont permis de démontrer l’efficacité d’une nouvelle technique d’hadronthérapie par minifaisceaux de protons. Cette nouvelle méthode permet entre autre une plus grande préservation des tissus sains par rapport aux traitements conventionnels. Ces résultats ont été publiés le 31 octobre dernier dans la revue Scientific reports.

iconeEn savoir plus

filet

Événement

Lancement du MOOC "Voyages de l'infiniment grand à l'infiniment petit" (07 février 2018)

Dès le 12 février 2018, partez à la découverte de l'infiniment petit, en compagnie de scientifiques qui vous feront découvrir les secrets de la matière quand on l'étudie aux distances les plus courtes et aux énergies les plus élevées. Ce MOOC est destiné aux lycéens scientifiques et aux étudiants en première année de licence qui veulent approfondir leurs connaissances en "physique des deux infinis". Ce cours s’adresse aussi aux enseignants en sciences du secondaire qui pourront s’en servir comme support de cours ou d'études documentaires.

iconeEn savoir plus

filet

Brève

Rayons cosmiques : mesure de précision de la composante secondaire par AMS (25 janvier 2018)

La collaboration internationale du spectromètre magnétique Alpha (AMS), installé sur la station spatiale internationale (ISS) et à laquelle participent le LAPP et le LPSC, vient de publier de nouveaux résultats dans Physical Review Letter. Ces nouvelles données mettent en lumière la manière dont les rayons cosmiques secondaires se propagent dans la Galaxie.

iconeEn savoir plus

filet

Nouvelle technique

Métiers et expertises dans les ateliers mécaniques de l’IN2P3 (16 janvier 2018)

Au sein des laboratoires de l’IN2P3 il existe une très grande variété de métiers dans la fabrication mécanique. Les très nombreux projets nationaux et internationaux dans lesquels l’institut est engagé, permettent à ses mécaniciens et mécaniciennes d’évoluer au sein des différentes équipes et de découvrir un large spectre de domaines d’expertises.

iconeEn savoir plus

filet

Nouvelle scientifique

SuperNEMO : les premières feuilles source sont prêtes à intégrer le cœur du détecteur (12 janvier 2018)

Après 4 ans de R&D et de production, la dernière feuille source pour le premier module de l'expérience SuperNEMO (Neutrino Ettore Majorana Observatory) a été produite. Il s’agit là d’une étape essentielle pour le programme scientifique et technologique de la collaboration internationale SuperNEMO impliquant 6 laboratoires de l’IN2P3. Installé au LSM, dans le Tunnel du Fréjus à 1700m sous la roche à l’abri des rayons cosmiques, SuperNEMO est un détecteur de 4e génération pour l’étude des propriétés fondamentales des neutrinos. Cette nouvelle génération de détecteurs, combinant calorimètres et trajectographes avec une source radioactive au centre, doit permettre de réduire considérablement le bruit de fond et de discriminer différents processus physiques.

iconeEn savoir plus

filet

Nouvelle scientifique

Etudier le noyau atomique du cuivre, pour mieux comprendre le nickel (10 janvier 2018)

Deux nouvelles études menées par des équipes internationales où sont impliqués l’Institut de physique nucléaire d'Orsay (IPNO, CNRS/Université Paris-Sud), le Centre de sciences nucléaires et de sciences de la matière (CSNSM, CNRS/Université Paris-Sud) et l’Institut pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC, CNRS/Université de Strasbourg), indiquent que le nickel-78 est probablement un noyau doublement magique. Cette découverte éclaire notre connaissance de la structure de ce noyau très riche en neutrons intervenant notamment dans la nucléosynthèse stellaire.

iconeEn savoir plus

filet

Nouvelle scientifique

Photographier les réactions nucléaires en 3D pour mieux les comprendre (9 janvier 2018)

Faire une photo en haute définition des réactions nucléaires est maintenant possible avec le nouveau détecteur ACTAR TPC (ACtive TARget Time Projection Chamber) développé au GANIL (CNRS/CEA) dans le cadre d’une collaboration internationale. Le dispositif ACTAR TPC remplit deux fonctions simultanément : celle de cible et celle de détecteur. En effet, le gaz dont il est rempli constitue la cible de matière avec laquelle interagit le faisceau d’ions incident. Par ailleurs, l’ionisation de ce même gaz, par les ions projectiles et par les particules produites lors des collisions nucléaires, permet de visualiser leurs trajectoires en trois dimensions et donc de "voir" la dissociation des noyaux atomiques impliqués dans la collision.

iconeEn savoir plus

filet

> Archives des actualités

 

Barre d'outils Accueil Imprimer Plan du site Crédits Se rendre à l'institut Boîte à outils